Trip Planners, point sur l’état du marché et l’essor de ces outils

23 juin. 2011 | Posté par Julia Kowalczyk

Yahoo! Travel Trip PlannerTous les acteurs de l’industrie du voyage mènent depuis quelques années déjà une véritable course à l’exhaustivité. Cependant, si au début des années 2000 avoir le plus gros catalogue de produits réservables en ligne était un facteur différenciateur, aujourd’hui il faut trouver d’autres idées pour apporter de la valeur ajoutée à son site.

Les acteurs déjà en place se concentrent donc de plus en plus sur des fonctionnalités permettant d’inspirer le voyageur et/ou de l’aider à faire son choix (rich content/vidéos , web 2.0, moteurs de recommandations, nouveaux modes de recherche…).

Mais qu’en est-il des nouveaux entrants ? L’approche inspirationnelle/recommandation a permis le lancement de quelques start-ups (TravelAvenue, Inspire2Go, SimonSeeks, NileGuide…) à coté des grands noms des guides de voyages (Le Routard, Frommer’s, LonelyPlanet ou Geo Voyages) mais le terrain s’avère très concurrentiel. Cependant, à mi-chemin entre le début du processus de recherche et la réservation on trouve un espace qui a encore été peu exploité : les outils d’aide à la planification, encore appelés assistants de voyage 2.0 ou trip planners.

Trip planner, le nouveau hub du voyageur ?

Les agences en ligne rêvaient de devenir de véritables portails de voyage faisant office de point d’accès unique à l’offre. Leur manque de transparence et le besoin constant des internautes de toujours comparer font que ce rêve s’est avéré impossible. Mais à défaut d’un portail voyage unique, l’offre éclatée a renforcé ce besoin pour le voyageur de centraliser ces informations.

Ainsi, ces trip planners viennent répondre à tous ces besoins un peu délaissés par les gros acteurs :

  • Curation de l’information au fils des recherches : durant le processus de préparation de son voyage, l’internaute visite un grand nombre de sites et plutôt que de mixer l’usage de bookmarks, de notes papier, de copier-coller et de multiplier les onglets ouverts, ces sites permettent de centraliser l’information et d’organiser de manière efficace.
  • Réflexion et prise de décision à plusieurs : qu’il parte en couple, en famille, en groupe ou même individuellement, on oublie bien souvent que la prise de décision du voyageur n’est pas individuelle. Plusieurs personnes participent. Ainsi, ces outils évitent les échanges interminables d’emails grâce à leurs fonctionnalités collaboratives . Elles répondent aussi bien au couple classique où un conjoint choisit les éléments du voyage et l’autre réserve, au groupe où chaque membre doit donner son avis pour choisir ou encore à l’assistant(e) qui aura à préparer le voyage d’un homme d’affaire et attend que celui-ci valide son choix pour réserver.
  • Carnet de voyage digital : une fois le séjour réservé, ces outils sont utiles durant le déroulement du séjour pour  avoir un dossier unique avec toutes les informations de son voyage (numéros de vol, adresse et plan pour aller à l’hôtel, heures de check-in…). Cela permet également d’informer ses proches ou collaborateurs de l’endroit où l’on se trouve. Idéalement, ce carnet interactif devrait pouvoir intégrer de plus en plus d’informations en temps réel (retard d’un vol, informations liées à la sécurité, promotion dans un restaurant du coin…) et devenir un véritable compagnon de voyage pour l’utilisateur.

Acteurs en lice sur le créneau de la planification de voyages

Depuis fin 2009 les outils de planification de voyage ne cessent de fleurir sur le web. Ces outils se sont de prime abord développés pour répondre davantage aux besoins des clients loisirs ou davantage à ceux des clients affaire. Mais au vu des similarités des problématiques, on peut d’ores et déjà imaginer une convergence de ces outils (au moins au niveau technologique, peu être pas au niveau du front).

Plutôt pour le voyageur d’agrément Plutôt pour le voyageur professionnel
TravelMuse/Gliider
Kukunu
JetLeague
Gogobot
Yoplr
Dopplr
Bonvoy
Yahoo ! Trip Planner (Mes Voyages en français)
Snowscanner (Skyscanner)
easyJet Trip Planner
Eurostar Trip Planner
TripIt (Concur)
TripCase (Sabre)
CheckMyTrip (Amadeus)
Wipolo

 

Les limites actuelles de ces planificateurs de voyages

Deux limites viennent freiner le développement de ces outils : leur manque d’intégration avec les autres acteurs de l’industrie du voyage et leur difficulté à atteindre une masse d’utilisateurs critique. En plus de cela, viennent s’ajouter des problèmes de monétisation; la rentabilité est dure à trouver pour ces outils.

Ce manque d’intégration avec les processus de réservation de voyage des autres acteurs est particulièrement fort pour les outils à vocation loisirs. Ainsi, on pourrait imaginer dans un futur proche des rachats de ces outils ou des partenariats avec des distributeurs.

Au vu de leur nombre, on pourrait également imaginer quelques consolidations entre plusieurs trip planners ou entre les trip planner et des acteurs plus anciens (infomédiaires, agences en ligne…). Cela permettrait d’accroître plus rapidement le nombre d’utilisateurs, de rendre ainsi les fonctionnalités de collaboration et de recommandations plus pertinentes, voir même d’optimiser la continuité vers les sites marchands.

D’ailleurs, ces tendances se confirment d’ores et déjà. En 2011, Gliider a tenté un partenariat avec TravelMuse (avant de disparaître), TripIt s’est fait racheter par Concur, Kukunu a annoncé qu’il allait disparaître de la toile et Snowscanner a également disparu mais a promis de revenir dans une version intégrée au comparateur Skyscanner.

A voir ce qui suivra, cet espace est en pleine exploration. Cependant la concurrence devrait vite s’installer, les géants technologiques tels Amadeus, Sabre et Concur sont déjà dans la course, les transporteurs tels easyJet, Eurostar tâtent le terrain, Voyages-sncf semble aussi être de la partie avec une application Facebook (Mes petits voyages entre amis), Apple pourrait être en lice avec son application iTravel et qui sait si Google n’a pas non plus quelques idées en tête.

2 commentaires sur “Trip Planners, point sur l’état du marché et l’essor de ces outils”

  • [...] Trip Planners, point sur l’état du marché et l’essor de ces outils Source: kraukoblog.fr [...]

  • [...] ce modèle pourrait proliférer rapidement via des partenariats quand on connait le nombre de TripPlanners créés dans l’hexagone récemment, et qui bien qu’ils soient excellents peinent à trouver [...]

  • Publier un nouveau commentaire

    Nom

    Email (ne sera pas publié)

    Site Web (facultatif)