Le storytelling, ou l’art de raconter des histoires pour séduire ses clients

20 déc. 2010 | Posté par Aurélie Krau

Livrer des images évocatrices aux clients pour les faire rêver est une recette gagnante. Le marketing est voué à cela. Mais dorénavant, un nouveau concept s’affirme, permettant aux protagonistes du voyage de créer une relation de proximité avec les clients grâce à des histoires narrées sous forme de récits ou d’anecdotes : le storytelling.

Le storytelling, un nouveau concept marketing au fort potentiel

Le storytelling est une méthode initialement utilisée en communication, notamment appliquée dans le cadre des campagnes électorales américaines ces dernières années. Depuis peu, cette technique a fait son incursion au sein des entreprises, apportant une nouvelle dimension au marketing et à la relation clients.

Il s’agit pour les entreprises de narrer des histoires à fort pouvoir de séduction et de conviction. Ces histoires peuvent être liées à des anecdotes de l’entreprise, ou bien à celles des clients, qui de ce fait participent à la narration des récits et se sentent impliqués à part entière dans le processus. Ces histoires font donc vendre, mais surtout elles se propagent.

Pour une entreprise, le storytelling permet de mieux faire passer ses idées. Il s’agit souvent de la philosophie ou de la vocation de l’entreprise qui est mise en avant. Un client qui y adhère va être fidélisé.

Ainsi, le storytelling devient un élément stratégique au sein de l’entreprise, car il permet aux protagonistes qui l’adopte d’aborder une communication rapide qui se veut plus efficace, concrète, plus « humaine », et qui de surcroît efface la traditionnelle vision descriptive et répétitive. Nous nous situons donc à la frontière du social media marketing. En effet, l’internaute, le client, le prospect, d’une manière générale tout destinataire du message, se sentira concerné et impliqué dans cette histoire qui comporte une dimension émotionnelle mais également humaine, et à laquelle il peut s’identifier voire même y contribuer.

Quelle valeur ajoutée présente le storytelling dans l’e-tourisme ?

Le storytelling arrive doucement dans l’e-tourisme et permet à ses protagonistes de se différencier. Une technique qui prend d’autant plus d’importance au vu de la dimension concurrentielle qui règne sur le marché.

Vinivi est l’un des précurseurs du storytelling. L’entreprise a choisi de combiner storytelling et social media marketing et encourage l’interaction entre ses adeptes, ainsi que le partage d’avis et d’anecdotes. La philosophie et l’origine de l’entreprise sont d’ailleurs narrées au travers d’une anecdote évoquant la mésaventure de son fondateur, Gilles Granger, suite à laquelle Vinivi a émergé.

Autre exemple : celui d’un acteur comme Lastminute, qui, au travers de ses campagnes de communication décalées, se situe à mi-chemin entre marketing et storytelling : les publicités racontent une histoire, et représentent des clins d’œil à l’actualité. Ces messages plaisent au public qui trouve ses marques.

Du côté des DMO (Destination Management Companies), le storytelling est devenu une composante à part entière du marketing des destinations : les traditionnelles offres catalogue, brochures, sont peu à peu remplacées par le partage d’expérience et les témoignages des voyageurs, gage de qualité. L’office du tourisme d’Autriche notamment devient multi source et agrège du contenu de multiples sources : des voyageurs (UGC), des guides de voyages en ligne, des médias en ligne.

Dans un autre registre, la publicité de l’assureur MAIF qui met en avant des sociétaires narrant leurs expériences est un exemple représentatif. Le destinataire du message va s’identifier à ces anecdotes et ainsi adhérer à la marque.

C’est ce même principe qui peut être transposé dans l’e-tourisme au travers de leviers comme les blogs, les sites de partage d’avis, d’infomédiation sur fond de storytelling : un internaute va raconter ses anecdotes de vacances et interagir avec d’autres internautes qui vont être séduits par ces récits et enclins à acheter. On touche même ici au marketing viral et à la technique de l’UGC (User Generated Content).

Nous sommes entrés dans une phase de personnalisation à outrance. Le storytelling est précisément un levier permettant d’engager une relation de proximité avec les internautes. Cette technique entre en parfaite complémentarité avec le pôle marketing, le social media marketing et le marketing viral.

D’ailleurs, Google notamment travaille sur une méthode novatrice permettant de mixer des contenus pertinents issus de diverses sources, ce qui apporterait des bénéfices non négligeables aux internautes durant le long processus de planification de leur voyage.

Pour aller plus loin…

Si le concept vous intéresse, je vous recommande ces lectures :

Evalir qui se consacre au storytelling pour l’e-tourisme http://www.evatourisme.com/

http://blogs.ecoles-idrac.com/Blogs/STORYTELLING/Un-superbe-exemple-de-Storytelling

http://www.agitateur.org/spip.php?article943

9 commentaires sur “Le storytelling, ou l’art de raconter des histoires pour séduire ses clients”

  • Aurélie dit :

    Bonjour, et merci de votre intérêt. En effet ces exemples illustrent parfaitement le story telling. A quand l’application de ce type de publicités dans le tourisme ?

  • [...] Le storytelling, ou l’art de raconter des histoires pour séduire ses clients Source: kraukoblog.fr [...]

  • [...] Le storytelling, ou l’art de raconter des histoires pour séduire ses clients Source: kraukoblog.fr [...]

  • [...] Aurélie. «Le storytelling, ou l’art de raconter des histories pour séduire ses clients» , KraukoBlog.com, 20 décembre [...]

  • Publier un nouveau commentaire

    Nom

    Email (ne sera pas publié)

    Site Web (facultatif)